Revenir en haut Aller en bas



 
WELCOME TO SIDEBAY

 :: BIENVENUE À SIDEBAY :: South Side :: Quartiers Résidentiels :: St. June Street Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VIVRE COMME DES HERMITES - CAILEE & CALEB

avatar
Caleb J. Morrow
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 186
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Sep 2016 - 14:28
Caleb grignotait un sac de chips au barbecue devant la télé –loin d’être sa saveur préférée d’ailleurs mais il ne restait plus de celles au ketchup et il avait la flemme de sortir pour aller au supermarché- et il commençait franchement à s’ennuyer plus qu’à l’habitude devant les postes de télé franchement ringardes de fin d’après-midi… Le brunet soupira pour la trentième fois en une heure, se demandant ce qu’il pourrait bien faire du reste de sa soirée alors que son frère était encore partie je-ne-sais-quoi et que Karen, supposément sa pire ennemie du monde virtuel, n’était pas connecté sur le réseau. Puis comme ça, sans réel intérêt, il se leva et marcha en direction de la fenêtre. Peut-être que Seb était chez lui ? Il scruta chez son voisin et meilleur ami, mais n’y vit pas son moyen de transport…il vit néanmoins la sœur de ce dernier, passer entre le salon et la cuisine. Haussant les épaules Leb se dit que cela faisait assez longtemps qu’ils étaient enfermés tous les deux et décida de quitter le nid familiale pour ainsi sonner chez Cailee.


Bang, you're dead
my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cailee Hastings
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 71
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Sep 2016 - 11:45
Je ne savais absolument pas quoi faire de ma vie. Cela faisait un moment que j'étais revenu de l'enfer. Après plus d'une semaine passé à l'hôpital on m'avait finalement autorisé à sortir. Les psychologues n'étaient pas d'accord, parce que je ne m'étais pas livré autant qu'ils l'auraient voulu, mais si mentalement je n'allais pas bien, physiquement ce n'était pas le cas et donc techniquement je n'avais aucune raison de rester. Parce que vivre seule n'était pas vraiment envisageable, j'avais posé mes valises chez mon frère. La cohabitation se passait très bien. Enfin pas tout à fait, parce que chaque nuit je me réveillais en faisant des cauchemars et il était obligé de venir me réveiller en m'assurant que tout allait bien et que j'étais en sécurité à la maison. Je voulais le croire, vraiment, mais je ne savais que ce n'était pas vrai. Tant que l'Autre ne serait pas en prison, je ne serais jamais en sécurité.
C'était d'ailleurs pour cette raison que je ne sortais jamais de la maison. J'avais trop peur de sortir prendre l'air et de me trouver face à lui. Je savais que si c'était le cas, je serais complètement tétanisée et il n'aurait aucun mal à me kidnapper une nouvelle fois et ça je ne voulais pas. Depuis que j'étais de retour, Sebastian et Hunter s'était relayé pour m'apprendre à me servir des nouvelles technologies. A croire que je faisais un blocage psychologique parce que je n'y arrivais vraiment pas. Encore une fois je me battais avec mon téléphone portable et encore une je perdais. De rage je le rangeais dans le congélateur de la cuisine avant de me rendre dans le salon pour mettre la télévision. Au moins un appareil que je savais maîtriser. En plus j'avais beaucoup de films et séries à rattraper. J'étais tellement prise dans mon film qu'en entendant la sonnette de la porte je ne pouvais retenir un cri. Il serait temps que j'arrête de sursauter au moindre bruit. Prenant mon courage à deux mains, je me dirigeais doucement vers la porte. Par peur des mauvaises surprises, je préférais regarder par le judas qui était là. Ma peur cédait tout de suite la place au bonheur en reconnaissant les traits de Caleb et je m'empressais de lui ouvrir la porte. « Caleb, je suis tellement contente de le voir » Tellement que je ne pouvais m'empêcher de lui sauter dans les bras et de le couvrir de bisous. « Vas-y entre, tu connais la maison » Par coeur même, je ne comptais plus les fois où il était venu ici. « Tu veux boire ou manger quelque chose ? » Oui pour Caleb j'étais capable de me transformer en la plus parfaite des hôtes.




   
Lost & Insecure.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.
   


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb J. Morrow
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 186
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Sep 2016 - 18:55
Automatiquement les sourcils de Caleb se froncèrent. Était-ce un cri de Cailee qu’il venait d’entendre au travers de la porte ou bien s’agissait-il simplement de la télévision qu’il pouvait faiblement entendre ? Il finit par hausser les épaules lorsque la porte s’ouvrit enfin sur la brunette qui ne manqua pas de lui faire comprendre son bonheur de le vori au pas de sa porte. Comme à son habitude Leb se recula la tête, ne bougea pas les bras pour qu’ainsi sa meilleure copine ne le lâche enfin. Il sourit néanmoins lorsque la demoiselle lui dit d’entrer, qu’il connaissait la maison… certes, il l’a connaissait comme le fond de sa poche, peut-être même mieux que sa propre maison ! Il fallait dire que depuis qu’il s’avait marché qu’il airait dans cette demeure, autant pour voir Seb que Cailee et dire qu’il avait déjà eu le béguin pour cette fille lui paraissait maintenant atrocement lointain. Tu me poses sérieusement cette question ? S’étonna-t-il tout en pénétrant dans le corridor pour passer au vaste salon qui avec le temps, avait quelque peu changé. Demander à Morrow s’il voulait quelque chose à manger ou à boire révélait comme demander à chien s’il voulait des caresses, c’était une évidence même ! Sans gêne il se laissa tomber sur le canapé et attrapa la manette qui se trouvait contre la table basse. Qu’est-ce que tu regardes ? Il s’intéressait réellement à la réponse, étant tous les deux de vrais adeptes de la télévision.


Bang, you're dead
my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cailee Hastings
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 71
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Sep 2016 - 12:27
L'effet que pouvait avoir Caleb sur moi était complètement inexplicable. Comme avec Hunter et Sebastian je me sentais bien en sa présence. Seulement il y avait quand même ce petit truc en plus. Avec Hunter, j'avais peur qu'il me trouve répugnante en apprenant la vérité sur ma détention ou alors qu'il ne se lasse d'attendre que je me sente mieux. Avec Caleb je n'avais pas cette peur. Il était mon meilleur ami et je savais que c'était quelque chose qui ne changerait jamais. Je savais aussi que je n'aurai pas forcément besoin de lui parler de ce qui m'était arrivé. Il avait cette faculté à savoir quand ou non j'avais besoin de parler. Si je n'étais pas amoureuse de son frère, il aurait été l'homme parfait pour moi, mais j'aimais trop Hunter pour pouvoir faire une croix sur lui.
Bref la présence de Caleb était un bonheur simple de la vie et je m'empressais de lui faire voir à quel point j'étais contente de le voir en lui sautant dans les bras. Il se laissa faire et quand j'estimais que je lui avait fait assez de bisous je le laissais respirer et lui demandait s'il voulait manger quelque chose. Je ne savais pas pourquoi je lui avais posé cette question, parce qu'elle coulait de source. Caleb avait toujours faim. Je faisais un rapide tour dans la cuisine pour prendre un plateau et y mettre un peu de tout dedans. Du sucré comme du salé. « Si tu trouves pas ton bonheur je ne comprends pas » J'avais même mis des boissons dessus. A mon tour je prenais place dans le canapé à ses côtés. J'avais l'impression d'être revenu 20 ans en arrière et ça faisait beaucoup de bien. « J'étais en train de regarder Le Faire Valoir » Je ne connaissais absolument pas les acteurs, mais c'était sympa, j'aimais bien. « Une chose qui n'a pas changé, c'est que dans les films, les acteurs sont toujours aussi beau » C'était sympa ça pour le plaisir des yeux.
Le frappant sur la cuisse, je le regardais en souriant « Et toi tu faisais quoi avant de venir ici ? » J'étais toujours aussi curieuse oui. « Tu rêvais à la femme de ta vie ? » C'était fort possible oui. « D'ailleurs en parlant de ça, je veux tout savoir. Raconte moi tout Caleb » Je me mettais en tailleur dans le canapé prête à tout écouter.




   
Lost & Insecure.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.
   


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb J. Morrow
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 186
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Sep 2016 - 19:14
Les deux bruns se dirigèrent donc à la cuisine, où s’installa Caleb contre le comptoir pour regarder son amie lui préparer à manger. Rien que de la voir aller, il salivait et n’avait qu’une envie, tout dévorer. Enfin il joua les impatients en volant un ou deux morceaux alors que son amie avait la tête tournée, mais savait pertinemment qu’il aurait faim pour la suite. Une fois le plateau fin prêt, Leb aida Lee à tout transporter au salon, où ils prirent place sur le canapé. D’instinct Morrow attrapa la manette et changea de poste. Le Faire Valoir, connait pas mais ça a un nom assez nul, je zappe ! Dit-il tout en pesant sur le bouton en forme de flèche de la manette. Oh ça, ça ne changera jamais…tu m’imagines moi jouer à la télé, les gens zapperaient sans même prendre le temps de savoir si c’est bien ! Dit-il alors que son amie avoua trouver les célébrités toujours aussi belles. Ils nous vendent du rêve ! C’est fait exprès ! Ajouta Caleb avant de se pencher vers l’avant pour attraper une boisson dans le plateau. « Et toi tu faisais quoi avant de venir ici ? » le brunet haussa les épaules, il ne faisait absolument rien de mieux que ce qu’ils faisaient ici, glander sur le canapé, mais c’était toujours plus sympa avec sa meilleure amie. « Tu rêvais à la femme de ta vie ? » Surprit il manqua de s’étouffer avec la gorgée de son soda. Il dû même reprendre son souffle après avoir toussé une bonne minute. Caleb ravala sa salive avant de finalement parler. Te raconter ? Mais de quoi tu parles ?! Il se senti aussitôt gêné. Il n’avait pas eu une seule copine depuis l’enlèvement de Cailee…c’était tout de même délicat d’avouer ça.
Puis il finit par baisser les épaules fermer les yeux et lever les mains ne l’air. Bon d’accord y’a une fille…c’est Karen Wyndham-Bates, apparemment elle allait à l’école avec nous… Il sourit rien que d’y penser.


Bang, you're dead
my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cailee Hastings
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 71
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Oct 2016 - 12:14
Ces petits bonheurs simples de la vie m'avaient vraiment manqué et pouvoir profiter d'un moment avec mon meilleur ami sans me soucier du reste du monde c'était vraiment tout ce dont j'avais besoin et c'était aussi pour ça que je m'appliquais partirculièrement à lui préparer un plateau repas digne de ce nom. Je savais qu'il avait toujours faim et qu'il mangeait de tout alors tout ce qui me passait sous la main finissait sur le plateau et tel un gentleman, il m'avait aidé à tout rapporter dans le salon avant de s'emparer de la télécommande et de changer de chaîne. Pourtant le film que je regardais était sympa, malgré ce que Caleb pouvait dire. « Mais non c'est bien, mais vas-y fait comme chez toi » La dernière précision était complètement inutile parce que cette maison était comme la sienne avec tout le temps qu'il avait passé ici. Je me demandait si avec mon enlèvement cela avait changé. J'espérais que non. Je préférais de pas penser à ça et me concentrer sur les bêtises qu'il était en train de sortir. « Si un jour tu es dans une série télé, je serais ta plus grande fan » ça ne faisait absolument aucun doute « Et si tu oses me renier je te botterais les fesses et donnerais toutes les photos dossiers aux journalistes » C'était une menace en l'air, mais ça me faisait rire. J'avais l'impression de retrouver mon insouciance et ça me faisait un bien fou. Voilà l'effet qu Caleb pouvait avoir sur moi.
Justement parce que je me sentais légère et insouciante, j'en profitais pour questionner Caleb sur ce qu'il faisait en le taquinant sur le fait qu'il pensait à la femme de sa vie et surtout je voulais tout savoir, parce que j'étais curieuse et puis parce que j'avais envie tout simplement. « Me fait pas languir et dit moi tout, je veux savoir » Même qu j'étais dans mon bon droit. Presque à regret, Caleb se lançait quand même et moi j'étais contente. « Karen, c'est joli comme prénom. » Par contre je n'avais aucun souvenir d'elle si vraiment elle avait été à l'école avec nous. « Elle est comment ? Vous vous voyez souvent ? T'es amoureux ? » Je posais peut-être un peu trop de question pour être honnête.




   
Lost & Insecure.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.
   


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb J. Morrow
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 186
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Oct 2016 - 10:09
Cailee n’avait même pas besoin de préciser à Caleb de faire comme chez lui, cette habitude n’avait jamais disparue, bien que le fait que Cailee elle, fut enlevée, Morrow ne remit pas tellement souvent les pieds dans cette maison…certes il y avait son frère, mais ça n’avait jamais été pareil…bref cela lui était revenu assez vite, comme quand on refait de la bicyclette après plusieurs années. Le brunet ne put s’empêcher de rire aux propos de son amie. Si un jour je joue dans une série télé, ce sera parce que tu m’auras forcé à faire quelque chose de mon beau petit cul moelleux ! sinon on oublie…apprendre des textes, jouer devant une caméra… Il haussa les épaules en faisant mine de ne pas apprécier ce qu’il disait avant de prendre un sac de chips qui trainait dans le plateau et de l’ouvrir. de toute manière j’aime beaucoup trop manger pour commencer à prendre soin de mon corps…des diètes, c’est pour les mannequins ça ! Il fourra une poignée de croustilles dans sa bouche pour terminer sa phrase alors que Cailee riait. C’était bon de la revoir.

« Karen, c'est joli comme prénom. » Morrow fit un mince sourire en coin, tombant dans ses pensées envers Karen. Il ne pensait pas un jour pouvoir aimer…il s’était toujours dit que l’amour c’était pour les nases ! Enfin, d’idolâtrer son frère n’avait peut-être pas aidé sa cause non plus. Wow wow wow détective Hasting, ou je devrai demander la présence de mon avocat ! Le fronça les sourcils tout en déposant le sac de chips contre la table basse juste en face de lui. Je sais pas… elle est tellement belle. Dit-il un peu plus sérieusement.


Bang, you're dead
my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cailee Hastings
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 71
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Oct 2016 - 10:43
C'était officiel, passer du temps avec Caleb c'était la meilleure des thérapies au monde et je ne savais même pas comment je n'avais pas pu y penser avant. Je savais pas trop comment on en était arrivé à parler de lui jouant dans une série télé, mais c'était le cas et je tenais à lui assurer que je serais sa plus grande fan, même s'il devant déjà s'en douter. En tout cas lui n'y croyait absolument pas et sa façon de répondre était la plus magnifique au monde. Tellement belle que je ne pouvais m'empêcher de rire avec lui. "Ton beau cul moelleux ne le sera plus si tu continues à te goinfrer comme ça sans faire de sport". Lui, comme moi, détestions faire du sport. D'ailleurs au collège, on arrivait toujours à trouver des excuses plus au moins plausibles pour être dispensé.
Ceci dit aujourd'hui ce n'était pas ce qui m'intéressais le plus. Même si je ne doutais pas de ses capacités à être un excellent acteur, je voulais surtout tout savoir de sa vie amoureuse. Comme il y 20 ans, je voulais tout savoir. On était Leb et Lee et voilà. D'ailleurs il n'avait pas tardé à me parler d'une certaine Karen. Okay je ne savais pas qui elle était et si elle avait était en cours avec nous, je m'excusais, mais j'avais une bonne excuse pour ne pas me souvenir d'elle. Pendant 20 ans j'avais été retenu prisonnière par un psychopathe et donc mon cerveau avait occulté certaine chose. "C'est moi ton avocate. Aujourd'hui je joue tout les rôles" Je ne savais pas si c'était une excellente idée, mais en tout cas ça me faisait rire. "Oulaa, tu as l'air d'être vraiment sérieux quand tu parles d'elle" Même que ça me faisait tout bizarre. J'étais pas habitué à autant de sérieux venant de sa part. "Elle est au courant ? Tu lui a proposé un rencard ?" Détective Cailee le retour.




   
Lost & Insecure.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.
   


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb J. Morrow
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 186
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Oct 2016 - 17:14
Leb haussa les épaules avant d’avaler ce qu’il avait dans les mains. Je pourrais avaler tout ce que je veux, j’aurai toujours un corps de dieu ! Dit-il tout en mâchant sa nourriture entre chaque mot. Leb ne put s’empêcher de rire alors que sa copine de longue date dit vouloir jouer ses avocats, lui demandant s’il avait eu l’audace de la revoir, de lui proposer un rencard. Ouvrant bien grand les yeux, il mordilla l’intérieur de ses joues avant de répondre. Est-ce que s’échanger des messages en pleine nuit, ça compte ? Caleb ferma un œil, attendant nerveusement le verdict de Cailee. En dehors de nos partie de rpg hein, je n’suis pas aussi nul franchement ! Fini-t-il par ajouter, pour se justifier. Des deux Morrow, ce n’était clairement pas lui le plus à l’aise avec les filles. Enfin il repensa à la veille au soir, ils avaient été mangé chez Mcdo, mais c’était Karen qui avait proposée l’idée… Et je lui ai payé tout ce qu’elle voulait chez McDo…bon c’était l’argent d’Hunter, mais quand même c’est pas si mal, non ? Il continua de la fixer, les yeux semi ouverts.


Bang, you're dead
my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cailee Hastings
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 71
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Oct 2016 - 12:29

Je ne savais pas si Caleb avait vraiment un corps de Dieu, mais je ne voulais pas le vexer alors j’acquiesçais en souriant. En même temps, je ne pouvais pas non plus lui donner tort, il était beau gosse. Mais ce n'était pas le thème du jour. Non, je voulais tout savoir sur la fameuse Karen et l'effet qu'elle pouvait avoir sur lui. "Je n'arrive pas à envoyer un seul message, alors j'imagine que pendant toute la nuit oui ça doit compter" Je devais m'habituer à la vie moderne et à tout ce que j'avais manqué en 20 ans et autant dire qu'internet et les téléphones portables c'était incompréhensible pour moi. J'arrivais à téléphoner donc c'était déjà une bonne chose, mais envoyer des messages, c'était bien trop compliqué pour moi. Du coup oui, que Caleb puisse passer toute une nuit à en envoyer à Karen devait forcément dire quelque chose. "Enfin après ça dépend de votre sujet de discussion" Oui s'ils avaient parlé du temps qu'il fera aujourd'hui, c'était pas super, mais je ne m'inquiétais pas trop pour mon meilleur ami.
De savoir tout cela, ne m'empêchait pas de me montrer encore plus curieuse. Je voulais vraiment tout savoir. "Pas besoin d'un resto hors de prix pour faire craquer une femme" Même que c'était justement les rencards les plus simples qui pouvaient faire toute la différence. "J'ai l'impression de ne pas avoir mangé de Mcdo depuis une éternité." Ce qui était un peu le cas en fait. "Je tuerais pour un Big Mac. Ca existe toujours ?" Peut-être que plein de chose avait disparu en même temps que moi. "Tu me la présente quand Karen ?" Il fallait bien que j'approuve son choix avant qu'il ne s'engage non ? Bien sur que oui.




   
Lost & Insecure.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.
   


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Caleb J. Morrow
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 186
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Nov 2016 - 12:18
Il avait oublié pendant l’espace d’un moment que sa meilleure copine n’avait malheureusement pas fait partie de la génération pro internet et technologie et Leb s’en voulait quelque peu de lui balancer ça sous le nez. Enfin cette inquiétude resta à peine une fraction de seconde qu’il s’en remit et passa à autre chose, se promettant qu’il lui montrerait comment envoyer des messages textes, dès cette conversation terminée. «Enfin après ça dépend de votre sujet de discussion" » Ce qu’elle était intelligente ! Le brunet plissa les yeux, évidemment il ne se souvenait aucunement de quoi ils avaient bien pu discuter pendant une nuit entière, mais se souvenait qu’il avait passé un très beau moment et c’était ce qui comptait probablement le plus. J’sais plus, mais je me souviens avoir ri à quelques reprises, forcément ça devait être bon signe… Dit-il tout en plongeant sa main dans un sac de chips pour en ressortir une pogner et se la fourrer entièrement dans la bouche. Un Bigmac ? Répéta le goinfre alors que son amie avouait avoir l’impression de ne pas en avoir mangé depuis des lustres. Évidemment que si, c’est probablement le meilleur burger de la planète, ils ne peuvent pas l’enlever ! Ajouta l’homme tout en mâchant ses croustilles avant d’avaler difficilement sa bouchée à cause de Cai qui demandait quand elle pourrait finalement voir cette Karen. Leb haussa les épaules et fit son visage de tortue. Aucune idée… Je présume que je devrai l’inviter à manger un de ces quatre ? Dit-il tout en fronçant les sourcils. Pour ça faudrait sortir, j’suis qu’un naze en cuisine et je ne crois pas qu’un sac de chips puisse compter comme un repas aux yeux des autres, quoi que ce soit tout à fait acceptable ! Il posa son regard sur sa bonne copine avant de lui demander, avec excitation ; Tu sais faire la cuisine toi non ?!


Bang, you're dead
my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M WALKING ON SIDEBAY :: BIENVENUE À SIDEBAY :: South Side :: Quartiers Résidentiels :: St. June Street-
Sauter vers: