Revenir en haut Aller en bas



 
WELCOME TO SIDEBAY

 :: BIENVENUE À SIDEBAY :: East Side :: Quartiers Résidentiels :: Sunlight Street Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

We start all over again - Matteo

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 7:59
We start all over again
Matteo & Cassia
Samedi soir. J’étais de sortie avec des amies. Une petite virée entre filles qui avait été organisé il y a quelques jours auparavant. Rien de bien extraordinaire non plus, on allait juste boire un verre dans une boite en ville. Je m’étais donc préparé en conséquence pour la soirée. J’étais ravie de sortir avec mes amies, mais j’avais déjà hâte de rentrer pour pouvoir retrouver mon adonis. En ce moment, et depuis l’affaire Cooper, tout allait parfaitement bien entre nous, et cette histoire de bébé état toujours d’actualité. Cela faisait maintenant deux petites semaines que j’avais arrêté ma pilule et que l’on faisait tout ce qu’il fallait pour mettre en route ce bébé, pas besoin de détails.

Je venais de terminer de me préparer, je sortais de la salle de bain pour aller prendre mes chaussures que j’avais préparé plus tôt. Mais une fois dans la chambre, j’eu une mauvaise surprise « Oh non ! Non, non et non ! » mes chaussures étaient toutes mâchouillées, et quasi fichues pour le coup. Et je connaissais le coupable. Je sortis de la chambre « Matt ! Regardes ce que ton chien a fait ! » dis-je en lui montrant mes chaussures. Bon il a bon dos le « ton chien » c’était le nôtre, c’était mon gros bébé, mais pas là tout de suite non. Le pire dans tout cela c'est que Jaffa avait certainement compris qu'il avait fait une bêtise puisque c'est avec un air tout penaud qu'il me regarda avant d'aller se coucher sur son coussin. Comment pouvait-on lui en vouloir vraiment quand il avait ce petit air ? On ne pouvait pas. « Le pire c’est qu’on ne peut même pas y en vouloir, même quand il fait une bêtise il est trop craquant » dis-je en faisant une légère moue.



© Starseed



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 16 Oct 2016 - 8:12
Invité
Matteo allait se faire une soirée télé ce soir, il serait tout seul avec le chien et après tout ce n'était pas si mal. Bon, il pourrait toujours sortir le chien aller courir, des trucs comme ça, mais bon il verrait bien le moment venu. Cassia sortait avec des copines et il n'était pas question qu'il l'en empêche même s'il aurait bien aimé être une petite souris pour écouter leurs conversations. On ne sait jamais, si ça se trouve elles allaient parler de lui, enfin d'eux. Enfin quoi qu'il en soit Matteo sursauta en entendant Cassia se plaindre alors qu'elle était dans la chambre. Qu'est ce qui se passe encore ? se dit t'il. Et il vit Cassia arriver et lui crier un peu dessus. Il compris rapidement de quoi elle voulait parler et fut un peu ennuyé du coup. "-euh... mon chien...." avant de faire une grimace et d'ajouter "- T'en a pas d'autres qui pourraient aller ? t'as toujours la possibilité de d'arrêter en ville dans une boutique, on sait jamais.." bon c'était loin d'être gagné mais certains magasins restent ouverts tard, alors avec un peu de chance. Et peu être bien qu'elle avait ce qu'il fallait aussi dans son armoire.
Puis il regarda le chien et lui dit d'une voix assez sèche "- Jaffa, on ne mange pas les chaussures de Cassy, tu le sais très bien ! T'as un milliard de jouets dans la maison, tu pourrais quand même laisser les affaires de Cassia tranquille." bon, le chien n'avait pas du tout capter mais bon tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 9:42
Je n’arrivais pas à croire que Jaffa avait pris ma belle paire de chaussure pour jouet. C’était bien la première fois qu’il faisait une telle bêtise. Et à la question de Matteo je répondis plus calmement « Si, si j’en ai des autres paires mais Jaffa vient d’abimer une paire de chaussure à cent dollars… » Oui bon le dernier détail j’aurai peut-être pas dû le dire, c’est vrai que cent dollars pour une paire de chaussure c’était cher, mais j’avais craqué en les voyant du coup je m’étais fait plaisir. Et puis m’arrêter en ville, si je le faisais j’allais être en retard. Matteo se tourna alors vers Jaffa et lui « expliqua » qu’il ne fallait pas confondre chaussures et jouets. Bon pas sûr qu’il est compris mais bon, ce qui était fait était fait. D’ailleurs je venais de me rendre compte que j’avais un peu haussé le ton, et que surtout j’avais dit que Jaffa était le chien de Matteo alors que c’était le nôtre. Je me tourne alors vers Matteo, avec un petit air désolé « Excuses-moi, j’ai un peu haussé le ton mais c’était pas contre toi. J'ai été surprise, je pensais pas qu'en laissant mes chaussures sorties dans la chambre que Jaffa allait les prendre en guise de jouets...» dis-je en faisant une petit moue ennuyée. Et sur ses mots je vins déposer un doux baiser au coin de ses lèvres lui adressant un léger sourire. Matt n'y était pour rien, mais bon sur le coup...cent dollars quand même ! Enfin bref, c'était fait. Il ne me restait plus qu'à aller chercher une autre paire de chaussures.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 16 Oct 2016 - 9:49
Invité
"- Je t'en achèterai une autre paire mon amour." bon, ça allait lui couter cher juste pour une paire de chaussure, mais si vraiment elle les aimait bien, après tout il pouvait faire ça, ce n'était pas la mort. Espérons qu'elle se rendrait compte quand même que ça faisait cher pour une paire de chaussure et qu'elle n'en achèterait pas trop souvent non plus, du moins pas temps que Jaffa était à la maison. Parce qu'apparemment les chaussures de Cassia lui plaisait bien.
Matteo la regarda et lui sourit, un sourire qui voulait dire c'est pas grave. "- T'en fait pas, j'ai compris. Mais la prochaine fois pense à fermer la porte, comme ça ce genre de catastrophe ne se reproduira pas." et posa à son tour un baiser sur les lèvres de sa chérie avant d'ajouter. "-Aller file, tu vas être en retard." et il la laissa aller dans la chambre chercher d'autres chaussures, tout en regardant Jaffa l'air pas très content, histoire qu'il comprenne qu'il avait mal fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 10:01
Sur le coup oui j’avais été surprise et un peu en colère. C’est bien la première fois que Jaffa faisait une telle bêtise. Et puis bon j’avoue que pour ces chaussures j’y avais mis le prix quand même, alors ça faisait un peu mal. Mais il n’y avait pas mort d’homme, alors bon je n’allai pas en vouloir au chien pendant des jours non plus. Et peut-être que maintenant j’y réfléchirai à deux fois avant de mettre autant pour des chaussures. Passons. Et quand Matteo vint me dire qu’il m’en achèterait une autre paire, un léger sourire se dessina sur mon visage, « Tu es adorable tu sais » oui sa proposition était gentille vraiment. Mais allai-je accepter qu’il dépense autant pour une paire de chaussure alors que ce n’était pas lui qui les avait abimé ? Bon, ce n’était pas à l’ordre du jour de toute manière.

Je m’étais ensuite excusé, j’avais haussé le ton mais pas contre lui. Et à ce que dis Matteo je répondis « Oui c’est sûr que maintenant je fermerai bien la porte de la chambre » ça m’avait servi de leçon, c’est certain. Et quand Matteo me conseilla de filer sinon j’allai être en retard je répondis « Oui, tu as raison, je file » et sur ces mots je me dirigeai vers la chambre pour trouver et mettre une autre paire de chaussure qui allait avec ma tenue. Par chance j’avais tout ce qui me fallait.

Une fois fait, je revins au salon, enfilant ma veste pour partir « Ca y est, je suis enfin prête » dis-je à Matteo. Et là Jaffa se leva de son coussin pour venir vers moi. Il savait s’y faire lui. Alors je le caressai un peu, lui murmurant que je ne lui en voulais pas. Oui oui j’avais pris l’habitude de parler au chien que voulez-vous. Puis je m’approchai de Matteo, pour l’embrasser tendrement « A tout à l’heure mon amour, et ne fais pas de bêtises » dis-je pour le taquiner un peu.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 16 Oct 2016 - 10:10
Invité
Oui, Jaffa avait fait une bêtise mais Cassia avait aussi oublier de fermer la porte de la chambre, chose qu'il fallait penser à faire à cause de la présence du chien qui y allait par curiosité. Mattoe y pensait en général lui, mais il est clair que Cassia devait forcément avoir la tête ailleurs ce soir, étant donné qu'elle devait voir ses copines. Elle était en ébullition comme souvent les femmes quand elles se font une soirée entre copines. Matteo ne lui en voulait pas d'avoir haussé le ton, il aurait sans doute fait pareil. Quoi qu'il en soit il la laissa aller dans la chambre, chercher d'autres chaussures et quand elle ressortit il s'approcha d'elle pour lui dire simplement "- T'es parfaite, j'espère que tu passeras une bonne soirée." il avait dit cela pour la rassurer mais aussi parce qu'il le pensait.
Puis il sourit à sa remarque avant de lui répondre un léger sourire sur les lèvres "- T'en fait pas je vais pas manger tes chaussures." puis il éclata de rire avant de poser à son tour un baiser sur les lèvres de la jeune femme. "- Passe une bonne journée ma puce." Puis il la regarda partir, refermant la porte derrière et se tourna vers Jaffa pour lui dire "- On n'est plus que tous les deux mon vieux."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 10:24
Impossible d’en vouloir à Jaffa et à sa bouille de chien trop craquante. Alors oui j’avais rapidement passé l’éponge. La prochaine fois et bien je fermerai la porte c’est certain. Une fois prête, j’étais retourné au salon et après avoir caressé Jaffa quelques secondes avant de le laisser filer, je m’étais approché de mon adonis pour l’embrasser et lui dire au revoir, ou plutôt à toute à l’heure. Et c’est là que Matteo vint me dire que j’étais parfaite et qu’il espérait que je passe une bonne soirée. Ça me faisait plaisir, après tout recevoir un compliment de la part de l’homme qu’on aime c’est toujours plaisant « Merci, oui j’espère aussi » mais je n’en doutais pas trop. Puis j’avais taquiné un peu Matteo en lui disant de ne pas faire de bêtises et c’est là qu’il me répondit que je ne devais pas m’en faire qu’il n’allait pas manger mes chaussures. Et instinctivement mon rire se mêla au sien. Je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il me répondre une telle chose et c’était amusant je dois bien l’avouer « Je te fais confiance alors » dis-je amusée. Puis Matteo m’embrassa, me souhaitant une bonne soirée « Merci toi aussi. A tout à l’heure, je t’aime » dis-je avant de l’embrasser une dernière fois et de quitter la maison.

Après une dernière embrassade et quelques mots tendres j’avais donc quittée la maison pour aller rejoindre mes amies. Finalement je n’étais pas arrivé en retard, donc la soirée commençait bien. La soirée se déroulait à merveille, on discutait, on plaisantait. Chacune d’entre nous avait beaucoup de choses à raconter. Je n’avais consommé pour le moment qu’un mojito, après tout je conduisais pour rentrer à la maison. Et alors que tout se passait bien, un bruit strident retentit dans toute la boite. Une alarme incendie. C’était une blague ou quoi ? Alors tout le monde commença à se lever et même à courir. N’importe quoi, tout le monde savait que dans ce genre de situation il fallait rester calme. Alors avec mes amies, on se leva pour quitter l’établissement. Sauf qu’au fil des secondes les gens paniquaient de plus en plus, certains couraient et bousculaient. Si bien que tout le monde se poussaient et certaines personnes commençaient à crier. Et alors que je descendais les dernières marches d'escaliers pour me rendre au rez-de chaussé, je sentis quelqu'un ou quelque chose me bousculer fortement, me faisant perdre l'équilibre et chuter assez lourdement sur le sol. La dernière chose dont je me souvins avant de perdre connaissance ce fut d'une douleur au niveau de la tête puis ce fut le trou noir.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 16 Oct 2016 - 10:33
Invité
L'ambiance restait bonne enfant malgré la bêtise qu'avait fait Jaffa, preuve qu'aucun des deux n'arrivait à lui en vouloir vraiment. C'était même étonnant, parce que bon il venait quand même de ruiner une paire de chaussure à 100 dollars, chose que Matteo ne se serait jamais permis d'acheter. Bref, Matteo laissa partir sa belle après l'avoir prise dans ses bras et lui avoir dit lui aussi combien il l'aimait et en lui souhaitant une bonne soirée. Chose qu'il espérait vraiment, parce que bon les amies de Cassia ce sont quand même de amies de longue date, donc autant qu'elle passe une bonne soirée quand même.

Matteo de son côté ne fit de spécial, se préparant un truc à manger vite fait bien fait puis se posant devant la télé. Il se prit à rêver à leur enfant, enfin du moins à celui qu'ils essaient de faire depuis quelques semaines maintenant. Il se demanda comment il réagirait le jour où elle lui avouerait qu'elle était enceinte. Et un petit sourire s'afficha sur son visage. Puis il sortit le chien, pas très loin et c'est quand il rentra qu'il se rendit compte qu'on avait essayé de l'appeler, plusieurs fois même. Ce n'était pas le numéro de Cassia, ni même celui d'une de ses amis alors Matteo se demanda bien qui cela pouvait être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 10:42
Cette soirée entre filles se déroulait à merveille. On avait toute quelques choses à se raconter que ça soit sur le travail ou sur la vie personnelle. Et c’est là que je me rendais compte que ce que je vivais avec Matteo était génial. Même si parfois il nous arrivait de nous disputer, ça n’enlevait absolument rien au reste. Mais cette soirée fut interrompue par un évènement assez inattendu. L’alarme incendie de l’établissement c’était déclenchée et cela avait créé un mouvement de foule et un mouvement de panique.

Ouvrant très difficilement les yeux, je fus tout de suite ébloui par la lumière environnante .A un tel point qu’instinctivement je fermai à nouveau les yeux. J’avais un mal de tête assez fort et j’entendais du bruit autour de moi. Une jeune femme qui prononçait mon nom. Alors je me fis violence et ouvris les yeux, et vis une femme vêtue d’une blouse blanche. Surprise, je regardai autour de moi. La chambre était blanche, quasi vide. Je compris assez facilement malgré ce mal de tête prenant : j’étais à l’hôpital. Mais pourquoi ? La femme se trouvant à côté de moi commença à me parler, me demandant si j'allai bien, si j'avais mal quelque part. Oui j'avais mal, mal à la tête et pas qu'un peu. Alors elle me confia qu'elle allait faire le nécessaire. Et j'en profita pour lui demander ce qu'il c'était passé car je n'avais aucuns souvenirs. C'est là qu'elle m'apprit que j'avais chuté lors d'une soirée, d'un mouvement de foule et qu'il ne fallait pas que je m'inquiète qu'elle avait prévenu la personne à contacter en cas d'accident. Ma mère en somme. Soupirant, je fermai à nouveau les yeux, j'étais assez fatiguée et ce mal de tête n'arrangeait rien.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 16 Oct 2016 - 11:27
Invité
Matteo avait finit par rappeler, se demandant bien qui pouvait appeler comme ça en insistant et surtout à cette heure-ci. Et quand on lui répondit qu'il était à l'hôpital du comté, au service des urgences il fut quelque peu surpris. C'est là qu'on lui expliqua que son nom était sur le dossier de Cassia Hamilton. Quand il entendit son nom il eut l'impression que son coeur allait se faire la mâle, il manqua de tourner de l'oeil. Qu'est ce qui c'était passé encore ? bon sang mais on n'allait jamais leur foutre la paix. Matteo raccrocha sans même poser plus de questions, attrapa sa veste, ses clefs de voiture et fila jusqu'à l'hôpital.

Une fois sur place, il eut bien du mal à patienter pour obtenir des réponses, c'était stressant, agaçant de ne pas savoir ce qui se passait exactement. Et quand se fut enfin son tour, un docteur vint le voir et lui expliqua ce qui s'était passé. Et c'est là qu'on l'emmena jusqu'au box où se trouvait Cassia puisqu'elle venait de revenir du scanner. Il se précipita à l'intérieur et sans chercher plus loin il s'approcha d'elle, posa sa main sur la sienne étant donné qu'elle était allongé sur le lit et lui dit simplement "- J'suis venu aussitôt que j'ai su. Comment tu te sent mon amour ? j'ai eu une de ses trouilles." et c'était bel et bien la vérité. Elle semblait aller bien là, du moins elle avait l'air d'être bien, rien de cassé...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 11:38
Je venais de me réveiller à l’hôpital. Je ne sais pas trop par quel moyen d’ailleurs. C’était le trou noir complet. Et les vagues explications de l’infirmière que j’avais vue ne m’avaient pas vraiment aidé à comprendre. On m’avait ensuite sortit du box pour aller me faire passer un scanner cérébral puis en attendant les résultats on m’avait replacé dans ma chambre. Alors je patientai dans ce lit, attendant que ma mère arrive certainement. Espérons qu’elle ne se fasse pas trop de souci, car apparemment il y avait eu plus de peur que de mal. Quoi que, ce mal de tête persistait.

Et puis un moment plus tard, un homme entra dans la chambre me disant qu’il était venu dès qu’il avait su. Mais su quoi exactement ? Et je rêve ou il venait de m’appeler mon amour ? Surprise je le regardai attentivement. Mais cet homme je le connaissais, oui ce visage, ce regard. Matteo Stevens ! Mais que faisait-il là ? La dernière fois que je l’avais vu j’étais encore au lycée. « Matteo Stevens ? » demandai-je pour être certaine. Mais j’étais en plein rêve ou quoi ? Un rêve agréable certes car il était très séduisant, comme au lycée mais avec une certaine maturité en plus. Mais si c’était bien lui, que faisait-il là, et pourquoi m’appelait-il ainsi et semblait être si proche ?



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 16 Oct 2016 - 12:06
Invité
Matteo était content de voir que Cassia semblait aller bien, rien de casser, rien de visible, pas de sang, peu être juste une bosse sur la tête d'après ce qu'il avait entendu du docteur qui lui avait parlé. Mais il fut super surpris à la manière dont elle le regardait, elle semblait ne pas comprendre ce qu'il faisait là et hésita à lâcher sa main alors qu'elle venait de le reconnaitre. Et la manière dont elle s'adressa à lui le laissa un peu sur le cul, perdu et surpris, envie de rire en même temps mais ne sachant pas vraiment si c'était une bonne idée. "- Oui, Matteo Stevens ! tu veux que je sois qui ?" Matteo était un peu perdu, pourquoi elle semblait aussi surprise de le voir là. "- Tu as reçu un coup sur la tête mais quand même...." et il fit une légère moue.
Il avait eut si peur qu'il n'avait pas prit le temps d'aller lui chercher des fleurs ou autre chose mais il le ferait dès qu'ils seraient rentré. Oui, il fallait qu'il le fasse, il fallait qu'il lui montre qu'il était content qu'elle n'ait rien d'autre qu'une bosse sur la tête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 12:13
Alors que j’étais allongée sur le lit, coincée pour le moment dans ce box d’hôpital, un homme était entré dans la chambre. Surprise par cette venue, et par la façon dont cet homme c’était adressé à moi je l’avais observé quelques secondes avant de me rendre compte que ce visage ne m’était pas inconnu. Matteo Stevens, un ami mais aussi un ancien flirt du lycée qui m’avait beaucoup marqué. Mais était-ce bien lui ? Et oui c’était bien lui il me le confirma et sembla surpris de ma question, mais pourquoi ? Je voulais qu’il soit qui ? « J’en sait absolument rien… » dis-je perplexe. Oui j’avais reçu un coup sur la tête mais ça ne m’expliquait pas pourquoi il était ici. Je passais une main dans mes cheveux, fermant les yeux quelques secondes tout en grimaçant, respirant un bon coup je me lancai« Je…je ne sais pas exactement ce que je fais là, et je ne sais pas ce que tu fais à non plus. Je pensais que ma mère allait venir, c’est ce que j’avais compris » du moins c’est ce que j’en avais déduis. C’était bien ma mère la personne à prévenir en cas d’urgence, non ? C'est ce que j'avais mis en tout cas, alors là non je ne comprenais absolument rien. Et ce mal de tête me faisait un mal de chien et m'empêchait presque de réfléchir.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 16 Oct 2016 - 12:19
Invité
Oui, Matteo finit même par lâcher la main de Cassia, ce qu'elle venait de lui dire c'était trop glauque, trop bizarre, trop... elle se foutait de lui c'est ça ? elle voulait le taquiner, non elle n'aurait pas fait ça pas après son accident, pas après tout ce qu'ils avaient traversé, elle ne jouerait pas à ce petit là surtout avec un sujet pareil. Elle savait trop combien il s'inquiétait et combien il détestait venir ici pour la retrouver alors non elle ne se moquait pas de lui. "- Ta mère ?" et Matteo fronça les sourcils. Cela faisait combien de temps déjà qu'elle avait changé les noms dans son dossier ? un bon moment ça c'est sur, alors pourquoi est-ce qu'elle pensait que sa mère allait venir la voir, Matteo soupira longuement avant de se poser sur le lit, en face d'elle, l'observant assez inquiet en faite. "- Si tu veux qu'on appel tes parents on peut le faire, mais je ne pense pas que ça soit la peine des les inquiéter pour presque rien." Matteo fit une petit grimace, ne sachant plus trop ce qu'il fallait faire, dire et tout ça. Il devrait peu être la laisser reprendre ses esprits, parce qu'apparemment elle avait les idées confuses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 12:29
Matteo Stevens était là devant moi, mais pourquoi ? Je ne comprenais absolument rien du tout là. L’infirmière m’avait pourtant dit qu’elle allait appeler la personne à contacter en cas d’amission ici non ? Donc ma mère. Alors pourquoi est-ce que c’était mon ancien flirt du lycée qui se trouvait avec moi dans ce box d’hôpital ? Puis Matteo vint s’asseoir sur le lit en face de moi, et je l’observais faire. Et c’est là qu’il me dit qu’on pouvait appeler mes parents si je le voulais mais que ce n’était peut-être pas la peine de les inquiéter pour presque rien. On ? Il y avait un on ? Je restai silencieuse quelques secondes « Mais tu connais mes parents ? » demandai-je un peu intriguée. C’est dingue j’avais l’impression qu’il était très à l’aise avec moi, alors que ça faisait des années qu’on ne s’était pas vu. D’où venait cette aisance ?

Observant la chambre, puis posant mon regard sur Matteo, je secouai légèrement la tête « Je ne comprends vraiment pas ce que je fais ici » et ça me faisait presque un peu peur sur le coup. Me redressant légèrement sur le lit, je me mise assise. Il fallait que je comprenne là, qu'on e dise ce que je faisais ici.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 16 Oct 2016 - 12:43
Invité
Matteo la regarda vraiment étonné vu la question qu'elle venait de lui poser. "- Mais bien sur que je connais tes parents, depuis le lycée même." bon à l'époque il avait du les voir une fois ou deux, tout au plus vu qu'il sortait avec la meilleure amie de Cassia, ça leur arrivait de passer un moment chez Cassia tous les trois. Mais elle posait vraiment des questions bizarres. "- Mais tu es sur que ça va toi ?" visiblement le coup qu'elle avait reçu était bien plus important qu'il ne semblait l'être. "- Ils ont dit que ton scanner semblait bon pourtant..." Matteo grimaça à nouveau et l'observa encore un peu surtout lorsqu'elle se releva.

"- D'après ce qu'on m'a dit, y'a un eu mouvement de foule dans la boite où tu te trouvais avec tes copines et on t'aurai bousculé.." c'est tout ce que Matteo savait d'ailleurs. Il ne savait pas vraiment pourquoi il y avait eut ce mouvement de foule et pourquoi elle était tombé. Mais visiblement la soirée ne s'était pas bien passée pour qu'elle finisse aux urgences.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 12:48
Pourquoi est-ce que j’avais l’impression que Matteo était très à l’aise avec moi, alors que moi non. Je ne comprenais vraiment plus rien. D’ailleurs que faisait-il à Sidebay ? La dernière fois que j’avais eue des nouvelles, il avait quitté la ville. C’était vraiment trop étrange comme situation là et ça commençait un peu à me faire peur malgré moi. Et puis comment pouvait-il penser que ce n’était pas nécessaire d’appeler mes parents, d’ailleurs il les connaissait ? Oui question idiote, il les avait déjà vu quand on était encore au lycée. Ma question n’avait pas été assez claire sans doute. En même temps je n’avais pas les idées claires. Et quand il me demanda si ça allait, j’hésitai à répondre « J’en sais trop rien en fait… » et je fus surprise qu’il soit au courant des résultats de mon scanner « Tu es au courant des résultats du scanner ? Comment est-ce que tu as fais ? Je croyais qu’il ne donnait els résultats qu’à la famille » oui d’habitude c’est comme ça que ça fonctionnait, non ?

Et puis Matteo m’expliqua comment j’avais atterri ici « En boite avec des copines ? Je ne me souviens pas du tout…Et comment tu sait tout cela ? » demandai-je intriguéé, curieuse mais aussi un peu anxieuse.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 16 Oct 2016 - 12:53
Invité
Matteo avait l'impression qu'elle n'imprimait pas ce qu'il pouvait lui dire. C'était dingue, elle semblait tout capter de travers, pourtant on lui avait bien dit que tout semblait bon. Du moins en apparence, peu être qu'il faudrait lui faire d'autres examens, il demanderait dès qu'il aurait terminé sa conversation avec elle. Donc quand elle parla de famille, il ne peu retenir un sourire, s'ils n'étaient pas proches, qu'est ce qu'ils étaient alors ? c'est dingue, elle semblait vraiment à l'ouest la miss. "- Je serais bientôt le père de tes enfants je te rappel, alors si je ne suis pas de la famille je ne vois pas trop ce que je suis à tes yeux." et il sourit, bien sur il venait de la taquiner, lui rappelant par la même occasion qu'ils essayaient d'avoir un enfant, donc s'ils n'étaient pas proches, ils ne le seraient jamais.

Et à sa seconde question il répondit simplement "- Parce que tu m'as laissé seul à maison pour sortir avec tes copines." et il sourit de plus belle, espérant qu'elle allait se détendre un peu et cesser de faire la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 13:17
Est-ce que j’allai bien ? Je n’en savais trop rien à vrai dire. Je me sentais complètement perdue, complètement démunie. Et ça commençait même à devenir un peu inquiétant voir angoissant.

En plus d’être assez proche, assez familier avec moi, Matteo connaissait apparemment les résultats de mes examens que je venais de passer, et en plus il savait où est-ce que j’étais et avec qui avec de me retrouver ici. Mais comment cela était-ce possible ? Et Matteo vint me dire, ou du moins sous-entendre qu’il était de la famille puisqu’il serait bientôt le père de mes enfants. Quoi ? Mon cœur avait loupé un battement là « Le quoi !? » dis-je plus que surprise. Et ça continuait en plus « A la maison, mais quelle maison ? » Puis je me levai assez brusquement, peut-être trop brusquement d’ailleurs car j’eu un léger vertige. Debout, je faisais face à Matteo « Si c’est une plaisanterie, ce n’est vraiment pas drôle, d’accord ? Je ne comprends rien à ce que tu dis, je me suis réveillée ici tout à l’heure et c’est le trou noir . Je ne comprends rien et je ne vois pas de quoi tu parles alors arrêtes s'il te plais… » à la fin ma voix était presque suppliante, oui je voulais qu’i cesse de raconter des bêtises, des plaisanteries. Ça ne me faisait pas rire, ça me faisait peur plus qu’autre chose.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 16 Oct 2016 - 14:15
Invité
Waouhhh, Matteo fronça les sourcils quand elle lui demanda de quoi il parlait là, avec le quoi qu'elle avait ajouté et surtout la façon dont elle l'avait dit. Et puis le reste, ce qu'elle dit ensuite, ce qu'elle fit ensuite. Elle allait le faire flipper si elle continuait comme ça. "- Hooo, on se calme là Cassy s'il te plait." il était prêt à la soutenir, à l'aider à tenir debout parce qu'elle semblait un peu perdu, voir déséquilibré.
Il ne savait pas vraiment comment il devait réagir, il avait l'impression que plus il parlait moins ça allait. Comme si elle pensait qu'il se moquait d'elle, ce qui n'était absolument pas le cas. "- Assieds toi t'il te plait, je vais aller chercher le docteur." du moins il espérait qu'il en trouverait un. Après s'être assuré qu'elle était assise sur le lit ou bien du moins bien posé contre le lit, il sortit pour aller demander à voir un médecin parce que Cassy ne semblait vraiment pas dans son assiette.
Puis il revint quelques minutes plus tard avec un médecin, il s'agissait d'une femme, pas celle qu'il avait vu en entrant tout à l'heure mais tant pis, ce n'était pas si important. "- Elle semble désorientée et elle croit que je me moque d'elle. Je ne comprend pas ce qui lui arrive, on m'a dit que son scanner était bon." "- D'accord, on va s'occuper de ça." et elle entra, suivit de près par Mattoe, qui était de plus en plus inquiet. "- Votre compagnon m'a dit que vous étiez désorienté, c'est bien le cas ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 14:29
Comment Matteo Stevens pouvait être le père de mes futurs enfants alors que je ne l’avais pas vu depuis des années ? C’était improbable tout simplement. Et de quelle maison parlait-il exactement ? Ca y est, j’avais compris, c’était une plaisanterie. Une mauvaise plaisanterie en tout cas. Presque paniquée, je m’étais levée brusquement du lit sur lequel j’étais assise, et j’avais demandé à Matteo d’arrêter de dire tout cela car moi ça ne me faisait pas rire du tout, bien au contraire. Puis Matteo me demanda de me calmer, en me surnommant Cassy. Cassy ? Rare était les personnes qui m’appelait ainsi. Encore quelque chose qui me surprenait. Puis il me demanda de m’asseoir, qu’il allait chercher le docteur, alors j’abdiquai et vins m’asseoir au bord du lit alors que Matteo quitta la chambre.

J’étais en plein cauchemar ou quoi ? Un cauchemar bien réel alors, trop réel même. J’essayai de me rappeler mais je n’y arrivais pas, c’était angoissant. Et quand la porte s’ouvrit à nouveau je vis une femme, sans doute le médecin accompagné de Matteo. Le médecin me regarda et me dit que mon compagnon avait dit que j’étais désorientée et me demanda de confirmer si j’étais le cas « Mon compagnon ? Mais de qui vous parlez ? Je…je n’ai personne dans ma vie en ce moment » Je savais encore si j’étais célibataire ou non quand même. La médecin jeta un bref regard à Matteo avant de reporter son attention sur moi « Mademoiselle Hamilton, vous vous souvenez ce qu’il s’est passé ce soir ? » je soupirai un peu ennuyée « Non, je ne me rappelle de rien, absolument rien… » Puis elle me passa un rapide examen me posant quelques questions sur moi, ma date de naissance, sur ma famille, mes études. J’avais réussi à répondre jusqu’à un certain moment.« Mais vous connaissez bien monsieur Stevens ?  » je répondis alors « Oui, mais cela fait des années que je ne l'ai pas vu... » dis-je perplexe.


Puis elle se tourna vers Matteo « Effectivement, quelque chose ne va pas. Je vais demander à ce que votre compagne passe un examen plus approfondi le plus rapidement possible. La chute n’a pas été si anodine que cela apparemment » Mais j'étais là, pourquoi ne me parlait-elle pas à moi au lieu de confier cela à Matteo ?



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 16 Oct 2016 - 14:37
Invité
Matteo était aller chercher un médecin et il en avait trouvé un. Mais même s'il était en retrait et assistait à tout il commença lui même à paniquer. Elle se foutait de lui ou quoi ? elle ne le connaissait pas plus que ça, ne l'avait pas vu depuis des années ?
Matteo était sur le cul alors quand le docteur s'adressa à lui à nouveau il répondit simplement "- Oui, faites ce qu'il faut docteur." et puis il regarda Cassia avec cet air inquiet qu'il pouvait avoir quand il était vraiment inquiet. Les bras croisés il observait Cassia, de loin, il avait bien comprit qu'elle ne voulait plus lui parler, mais ce qu'il ne comprenait pas c'était pourquoi.
Le docteur sortit ensuite, Matteo soupira un long moment avant de s'adresser malgré tout à Cassia. "- Je vais appeler tes parents, apparemment tu préfères voir ta mère, alors je vais lui demander de passer." c'était bien tout ce qu'il pouvait faire et il quitta ensuite la chambre, laissant Cassia seule et alla téléphoner pour ensuite se chercher un café. De toute façon Cassia allait passer d'autres examens alors à quoi bon attendre dans le box.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 14:43
Le médecin était venu, moi qui pensais que son arrivée allait me rassurer un peu, finalement ce n’était pas réellement le cas. Quel compagnon déjà ? J’étais célibataire, avec le boulot que j’ai comment trouver le temps pour une vie personnelle épanouie ?

J’avais ensuite répondu à des questions, mais à la fin je n’avais pas su répondre. Je ne voyais pas vraiment de quoi on me parlait. Et c’est là que le médecin s’était retourné vers Matteo, me désignant comme sa compagne et en disant qu’en effet quelque chose n’allait pas. Mais pourquoi quelque chose n’allait pas ? Est-ce qu’on allait me dire un jour ? Puis le médecin sortit de la chambre. Je pouvais sentir le regard de Matteo sur moi et je ne savais plus trop où me mettre. J’avais l’impression de faire quelque chose de mal alors que je ne m’en rendais pas compte. Puis finalement Matteo brisa le silence en disant qu’il allait appeler mes parents car apparemment je préférais voir ma mère. « D’accord, merci… » et je n’eu pas le temps d’ajouter grand-chose qu’il quitta la chambre.

Je ne savais plus quoi penser, j'étais totalement perdue et ça me faisait peur. Et par la suite on vint me chercher pour aller passer un examen plus approfondi. Un examen qui dura plus de quarante cinq minutes. Une éternité, avant de pouvoir ensuite retourner dans une chambre.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 16 Oct 2016 - 14:53
Invité
La mère de Cassia avait finit par arriver, Matteo devait en être à son troisième café, de quoi le rendre dingue. Elle discuta quelques minutes avec lui et puis se rendit dans le box ou Cassia était censé se trouver, sauf qu'elle n'était pas encore revenu de son examen, mais on lui dit qu'elle allait arriver. Alors elle attendit tranquillement sur le fauteuil qu'on ramène sa fille. Celle-ci finit par revenir et une discussion s'installa entre elles. Matteo n'était pas revenu dans le box, il n'en avait pas la force, pas temps qu'on ne pourrait pas lui fournir de réelles réponses. Il commençait vraiment à avoir peur et d'ailleurs il avait fait par de ses peurs à celle qui était en quelque sorte sa belle mère.
Il se rongea un peu les ongles en attendant d'avoir des nouvelles et se demanda s'il avait prit le temps de fermer la porte de la maison en partant. Il n'en avait aucun souvenir, bon sang, il fallait vraiment qu'il l'ait fait parce que sinon le chien pouvait sortir, Jaffa savait ouvrir les portes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassia A. Hamilton
HABITANT DE SIDEBAY ▬
RAGOTS : 2843
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Oct 2016 - 15:08
Finalement, le médecin avait décidé de me faire repasser un examen plus approfondi cette fois-ci car selon elle quelque chose n’allait pas. Alors on était venu me chercher pour passer cet examen qui m’avait semblé duré une éternité, vraiment. Et une fois fait, en attendant les résultats on m’avait replacé dans une chambre et c’est là que je vis ma mère. J’étais un peu soulagée de la voir. Je commençais alors à lui parler, lui dire que je ne me souvenais plus, que j’avais peur et elle trouva les mots pour me rassurer en attendant. « Ne t’en fais pas, attendons les résultats » je regardai alors ma mère « Mais c’est tellement angoissant si tu savais, c’est le trou noir complet » « Je sais ma chérie. Tu sais que Matteo se fait beaucoup de soucis pour toi » je soupirai légèrement « Je sais mais je n’ai aucun souvenir maman, je t’assure… » « Je te crois Cassia, mais on va avoir des explications, on va pouvoir comprendre…Je pourrais peut-être dire à Matteo de revenir ici, il est dans le couloir et tourne en rond » Je passai une main dans mes cheveux « Oui, dis-lui de revenir » je n’allai pas l’envoyer promener ou l’ignorer puisque d’après ce que m’avais dis ma mère il était bel et bien mon compagnon et on vivait ensemble.

Ma mère se leva alors et ouvrit la porte « Matteo ? Ne restes pas ici, viens vers nous » Je me redressai alors légèrement pour m'asseoir sur le lit, je n'en pouvais plus d'attendre les résultats, c'était long, trop long.



Lost in translation

I will always love you ▬ If I should stay, I would only be in your way, I'll think of you ev'ry step of the way. And I will always love you. I will always love you| ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» start again, le 26/01/2012 à 1h05
» Are you ready boots ? Start walkin' ! [D8]
» Just to start shit [Libre]
» LORENZO DI MATTEO #(213) 116 - 1009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M WALKING ON SIDEBAY :: BIENVENUE À SIDEBAY :: East Side :: Quartiers Résidentiels :: Sunlight Street-
Sauter vers: